La pédagogie

L’enseignement à distance a 100 ans. Depuis ses débuts (suite à l’invention du courrier postal vers 1830), l’enseignement à distance a toujours essayé de tirer profit des innovations (la radio, le microsillon, la télévision, les cassettes… Internet) en matière de diffusion de l’information et de communication afin de permettre surtout à des personnes empêchées de suivre un parcours de formation.

Médias et apprentissage

Médias et apprentissage

Cet enseignement à distance se heurtait souvent aux délais de communication (les documents et consignes d’un devoir reçus après la date prévue pour son envoi…), au sentiment de solitude de l’apprenant, privé de la socialisation, de l’appartenance à un groupe, des possibilités d’échanges avec les pairs, que procure l’apprentissage en classe que chaque individu a connu et vécu.

Salle de classe

Salle de classe

Les technologies numériques, pour pallier les effets de solitude de l’apprenant. Avec la généralisation massive, dès le plus jeune âge, de l’utilisation des moyens actuels de communication et d’information (jusqu’à voir apparaître le concept d’infobésité…), l’apprentissage à distance a désormais l’opportunité de pallier cette solitude de l’apprenant. Plus encore, l’apprentissage à distance apparaît comme un moyen de formation pertinent et efficace pour préparer les individus aux nouvelles modalités de travail et d’activités que les technologies permettent déjà de mettre en œuvre : collaboration, télétravail, réseautage et partage… Si la classe a, parfois lentement, intégré l’enseignement recourant à un nombre croissant de médias (le livre, le manuel, la diapositive, la vidéo… les surfaces interactives), les pratiques pédagogiques demeurent trop souvent transmissives, voire magistrales, et, de fait, ne préparent pas autant qu’il serait nécessaire les élèves à ces modalités de travail collaboratif, de recherche, partage et création collective.

Un modèle pédagogique efficace. Les formations dispensées par le site EAD, via la plateforme e-Space, n’ont donc pas vocation à mimer les situations de classe connues de tous, et toujours reproduites, mais à promouvoir délibérément des pratiques pédagogiques où l’enseignant orchestre l’activité du groupe en proposant des activités collaboratives, des échanges entre apprenants (le regard croisé où chaque étudiant a la possibilité de regarder le travail d’un autre, ce que la classe traditionnelle permettait difficilement, voire interdisait parfois) et l’évaluation par les pairs.

Ce parti-pris du travail collaboratif est inscrit dans la structure et l’organisation de la plateforme e-Space : l’apprenant y retrouve, de manière analogique, un environnement connu, familier (un accueil, un panneau d’affichage, un foyer, un bureau et des salles de travail) mais également les fonctionnalités que le numérique permet (documents partagés, espaces de dépôt, salles de séminaires dédiées au travaux collaboratifs, forums, chats, etc.).

Faire entrer l'école dans l'ère du numérique

Faire entrer l’école dans l’ère du numérique

Un enjeu de service public : la formation des acteurs de demain. Les formations proposées par le site EAD ne constituent donc pas une solution palliative, mais au contraire une solution répondant aux impératifs actuels de la formation, de la préparation aux métiers, aux concours ou à la recherche. Répondre à cet enjeu implique de répondre également à trois défis de service public.

  • Le premier défi est l’accompagnement des étudiants dans l’appropriation, dans un contexte éducatif de méthodes d’apprentissage nouvelles adaptées à l’époque moderne, de techniques et d’outils de plus en plus familiers (courriel, forum, espaces d’échange de documents…) et de modalités d’organisation et de gestion du temps personnel efficaces (autonomie, repérage dans les espaces et les outils).
  • Le second défi est celui du changement de posture de l’enseignant qui, tout en restant l’orchestrateur des études et du travail des apprenants, doit jouer un rôle accru d’accompagnateur et de tuteur.
  • Ceci implique la bonne utilisation des espaces et des outils dans la plateforme e-Space et de nouvelles formes de préparation de l’activité enseignante : prévoir les besoins d’information des étudiants et renseigner dans les espaces prévus.

Le site EAD, s’il est nouvellement institué en cette rentrée 2014, est néanmoins fort d’une expérience de plusieurs années, ayant permis à son équipe de développer l’expertise et les pratiques permettant de relever ces défis et de répondre à cet enjeu.